La Lipoaspiration ou Liposuccion

 

Définition

La Lipoaspiration, plus communément appelée Liposuccion, est une technique chirurgicale permettant de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisses localisées.

Ces surcharges graisseuses localisées (appelées également « Lipoméries ») ne disparaissent pas en général malgré un régime alimentaire ou un exercice physique adapté.

En revanche, il est important de comprendre que la lipoaspiration ne constitue pas une méthode d’amaigrissement global mais est particulièrement efficace sur certaines zones.

Elle n’a également pas pour but de traiter la cellulite mais peut permettre de mieux redessiner les courbes du corps afin d’améliorer la silhouette.

C’est une des interventions les plus fréquemment réalisées en chirurgie esthétique car elle donne d’excellents résultats en une seule intervention et avec des cicatrices quasiment invisibles.

Indications

La lipoaspiration s’adresse aux patientes présentant des excès graisseux localisés résistants à la pratique du sport et à un régime adapté.

Son champs d’action est très vaste et peut concerner chaque zone du corps atteinte de lipoméries : abdomen, flancs, culotte de cheval, bras, cuisses, poignées d’amour, genoux, menton…

Il n’y a pas d’âge précis auquel envisager une lipoaspiration. Il est cependant indispensable que le poids ne soit pas trop élevé et stable depuis plusieurs mois.

Intervention :

Incisions :
Elles mesurent en moyenne moins d’un centimètre et sont dissimulées dans des plis et des sillons afin de les rendre quasiment invisibles à terme.

Aspiration :
Elle est réalisée à l’aide d’une canule spécifique relié à un lipoaspirateur permettant une aspiration profonde et homogène.

La quantité aspirée dépend évidemment de l’excès graisseux initial.

Suture :
Elle est réalisée avec des petits fils non résorbables.

Pansement et vêtement compressif.

Autres informations concernant l’intervention

  • Hospitalisation: Ambulatoire
  • Anesthésie: Générale
  • Durée opératoire : 1H30 en moyenne (fonction de la quantité aspirée)
  • Examen préopératoire: 2 consultations avec le chirurgien légalement obligatoires, 1 consultation d’anesthésie.
  • Contre-indication: Le tabac augmente considérablement le risque de complication et d’infection. Il est donc contre-indiqué pendant 15 jours avant et après l’intervention.

Suites opératoires :

Variables d’une patiente à l’autre, les douleurs peuvent être parfois importantes dans les premiers jours lorsque l’aspiration a porté sur un gros volume.

Dans les suites elles sont bien contrôlées par des antalgiques simples.

  • Quelques ecchymoses et de l’œdème peuvent être présents pendant 15 jours,
  • Pansement et nettoyage toutes les 48 heures à domicile réalisés par la patiente pendant 7 jours: Nettoyage à la Biseptine et pansement avec tulle gras sur les cicatrices,
  • Les fils sont retirés à 7 jours,
  • Un repos est conseillé pendant 7 à 10 jours,
  • Un vêtement compressif à adapter aux zones aspirées (Lipo-panty le plus souvent) est à maintenir nuit et jour durant 2 mois,
  • Le sport et le port de charges lourdes est interdit pendant 2 mois,
  • Le résultat définitif est en général obtenu à 3 mois,
  • Des soins spécifiques sur les cicatrices (éviction solaire et massage) seront à réaliser pour les rendre les plus discrètes possible.

Des visites de contrôle sont réalisées à 1 semaine, 1 et 6 mois.

Risques et complications :

Heureusement, les vraies complications sont très rares à la suite d’une lipoaspiration réalisée dans les règles.

Pour autant et malgré leur rareté, vous devez être informée des complications possibles :

  • Risques anesthésiques :
    Ils seront exposés lors de la consultation d’anesthésie préopératoire.
  • Risques liés à l’intervention:

– Précoces :

Accidents thromboemboliques (phlébite, embolie pulmonaire) : Rares mais redoutables, ils sont prévenus par un lever précoce et la prescription de bas de contention voire d’un traitement anticoagulant pour 8 à 10 jours.

Saignements : rarement sérieux sauf troubles de la coagulation associés.

Hématomes : exceptionnels.

Infection : rare après ce type de chirurgie et prévenue par des antibiotiques peropératoires.

Des perturbations métaboliques ou anémies ont pu être observées en cas d’aspiration volumineuse.

– Tardifs :

Imperfections de résultat :
Dans quelques cas des imperfections localisées peuvent être observées sans qu‘elles ne constituent de réelles complications : insuffisance de correction, asymétries résiduelles, irrégularités de surface. Elles sont en général accessibles à une retouche de lipoaspiration sous anesthésie locale à partir du 6ème mois.

 

Photos avant/après :